La théorie des champs magnétiques fossiles est relancée

 

NGC_1275.png

La répartition des filaments de matière suit le champ magnétique généré autour de la galaxie NGC 1275

Crédits : NASA, ESA, Hubble Heritage (STScI/AURA)-ESA/Hubble Collaboration

Espace

La théorie des champs magnétiques fossiles est relancée


La découverte de champs magnétiques fossiles autour d'étoiles jeunes de la Voie Lacté a relancé la théorie de la création de champs magnétiques juste après le Big Bang. Si des champs magnétiques primordiaux ont existé dans les premiers temps de l'univers, ils ont pu influencer la manière dont l'univers a évolué. Par exemple l'expansion de l'univers a pu être orientée dans une direction sous l'impulsion de ces champs.

Claude Catala de l'Observatoire de Paris et ses collègues pensent avoir trouvé l'un de ces champs fossiles au cours de leurs recherches. L'équipe essayait d'expliquer la présence de puissant champs magnétiques autour des étoiles de la séquence principale de type A/B. Deux hypothèses se présentent, soit le champ magnétique s'est crée sous l'influence de la rotation, une sorte d'effet dynamo soit le champ magnétique est hérité des champs fossiles existant dans le milieu interstellaire composé de gaz et de poussière.

L'équipe s'est concentrée sur l'observation des précurseurs des étoiles A/B, les étoiles HAeBe qui en sont à un stade d'évolution où la fusion de l'hydrogène n'a pas encore été entamée. Elles sont donc particulièrement difficile à observer puisque elles émettent peut de lumière.

Personne n'avait jamais pu mesurer leurs champs magnétiques avant l'équipe de Catala qui a utilisé le télescope de Mauna Kea à Hawaï pour effectuer cette mesure. Le résultat issu du spectre des étoiles HAeBe fait état d'un champ magnétique de plusieurs centaines de tesla.

29/01/2009    SOURCE:http://www.unisciences.com/

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site