Daix - Un point lumineux, observé dans le ciel de Daix par une vingtaine de personnes, pose question. Les témoins n'ont trouvé « aucune explication rationnelle ».

Comme à chaque évocation d'un phénomène inexpliqué, quelques questions simples se posent. Le ou les témoins sont-ils sains d'esprit ? Réponse oui. Sont-ils plusieurs à avoir assisté à la scène ? Oui. Ont-ils bu ou étaient-ils sous l'emprise de stupéfiants ? Non.

La lumière revient « au même endroit »

Un groupe d'amis, au nombre d'une vingtaine, était réuni en soirée il y a une semaine sur la terrasse d'une habitation de Daix quand un « point lumineux » a été désigné par l'un des convives. Tous peuvent alors voir distinctement la lumière, qui se déplace latéralement et qui est prise tout d'abord pour un « avion en flammes ».

« Quand l'objet s'est immobilisé, cela nous a beaucoup surpris. Il ne s'agissait donc pas d'une météorite ou autre débris se consumant en entrant dans l'atmosphère. Si cela avait été un hélicoptère, on aurait entendu le moteur or l'objet se déplaçait sans bruit. Pour moi, il s'agit d'un phénomène inexpliqué, je n'irai pas jusqu'à parler d'extraterrestres », lance Jean-Pierre, l'un des témoins.

« La lumière est remontée d'un coup à la verticale et a disparu. Ce qui est étonnant c'est que le même point lumineux est revenu moins d'une heure plus tard et il s'est immobilisé au même endroit que l'autre. Pour moi, l'objet n'était pas plus haut qu'un avion de tourisme. J'ai du mal à considérer cette lumière comme naturelle », indique Patrice. Le plus étonnant c'est qu'à Daix, personne à part le groupe d'amis n'a, semble-t-il, observé l'objet lumineux. Même chose dans les villages voisins. Selon Véronique, personne « n'a trouvé d'explication rationnelle ».

« J'ai travaillé comme médecin au Samu, je me souviens d'avoir parlé avec le pilote d'hélicoptère qui m'avait raconté qu'il avait déjà, de nuit, observé des engins qui ne ressemblaient à rien de connu », souligne la Daixoise.

Autre témoin de la scène, Lucien, qualifie l'observation de « bizarre ». Ce dernier précise qu'il n'avait jamais rien vu de tel auparavant.

« On a essayé de prendre des photos avec nos portables, mais comme nous étions proches d'un lampadaire, les essais n'ont rien donné. On ne peut donc pas prouver ce qu'on avance. On va peut-être nous prendre pour des cinglés... », avance-t-il.

Le blog d'un particulier qui recense les différentes observations inexpliquées, mentionnait hier un événement relativement similaire survenu mercredi dernier à Simandre, en Saône-et-Loire.

« La luminosité était légèrement sur notre droite, nous avions dû passer en dessous. Nous l'avons observée une ou deux minutes, puis elle a disparu rapidement, en cinq secondes peut-être, pour devenir un point invisible. La lumière était orangée avec un centre plus rouge », raconte le témoin, accompagné de trois autres personnes.

Certains spécialistes mentionnent régulièrement les lanternes asiatiques volantes, sortes de montgolfières en papier. Morceaux choisis sur un site qui propose ce genre de divertissement : « Une fois le brûleur allumé, la lanterne se gonfle puis s'envole doucement dans la nuit. Visible jusqu'à 1,5 km ».

La lueur orangée pourrait correspondre à la lumière d'une de ces lanternes, qui peuvent atteindre un mètre de haut. Mais comment expliquer un déplacement latéral et surtout un vol stationnaire pendant plusieurs dizaines de secondes ?

Ce genre d'événements compte de nombreux précédents. Il n'en demeure pas moins que des questions restent en suspens... et qu'on ne trouve personne pour y répondre.