Une planète plus noire que du

http://www.maxisciences.com/ 

publie cet article:

Une planète plus noire que du charbon:

Une vue d'artiste de la planète noire TrES-2b (Crédits : David A. Aguilar CfA)

Une étude publiée hier par la Royal Astronomical Society (RAS) indique qu’une planète orbitant autour d’une étoile lointaine, totalement noire et reflétant moins de 1% de la lumière solaire a été découverte. Son apparence exceptionnelle indique qu'il s'agit d'un "monde étranger" aux connaissances actuelles.

Selon une étude publiée hier, une planète plus noire que du charbon a été découverte. Observée il y a cinq ans et baptisée TrES-2b, elle est composée de gaz et fait environ la taille de Jupiter. Elle se situe à proximité (à tout de même cinq millions de kilomètres) de l'étoile GSC 03549-02811 qui se trouve à 750 années-lumière de la Terre, dans la direction de la constellation de Draco le dragon, rapporte 7sur7.be.

"TrES-2b a un pouvoir réfléchissant considérablement moins fort que de la peinture acrylique noire, c'est donc vraiment un monde étranger", a indiqué David Kipping du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics cité dans le communiqué de la RAS. L’atmosphère de cette exoplanète serait ainsi chauffée à plus de 1 000 degrés Celsius, selon les astronomes qui ont néanmoins détecté dans l'atmosphère de la mystérieuse planète des matières chimiques capables d’absorber la lumière comme du sodium vaporisé, de l’oxyde de potassium ou de l’oxyde de titane.

Pourtant aucune de ces substances ne suffit à expliquer la noirceur de cette exoplanète, plus obscure que n’importe quelle autre planète de notre système solaire. Elle reflète en effet moins de 1% de la lumière du soleil qui l’illumine. "Ce qui rend cette planète si sombre n’est pas vraiment clair, cependant elle n’est pas d’un noir absolu. Il fait tellement chaud qu’elle émet une faible lueur rouge, un peu comme des braises ou une résistance de cuisinière" a précisé David Kipping qui a déterminé la réflexivité de la planète en utilisant des données de la sonde Kepler de la NASA, précise Sciences et avenir.

Info rédaction maxisciences, publiée le 12 août 2011

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site