La météorite bretonne captée par une caméra

Publié par Era - Source : Le figaro.fr

La météorite bretonne captée par une caméra

Par Aude Lorriaux

La mystérieuse boule de feu vue par des dizaines de personnes en Bretagne a été filmée par un dispositif infrarouge d'un particulier. Une mine d'information pour les chercheurs.

La mystérieuse boule de feu qui a traversé le ciel breton le 19 juillet vient d'être démasquée. C'est la caméra de surveillance d'un particulier qui a mis à nue la belle et son explosion. Sur la vidéo, on voit d'abord un jardin dans la nuit, avec une toile d'araignée qui oscille avec le vent en haut à droite de l'image. Puis soudain passe un bolide de lumière, l'espace de trois petites secondes. Les capteurs couleur de la caméra s'activent aussitôt, filmant comme en plein jour. Puis la caméra repasse en mode infra-rouge. Le phénomène est bref mais intense, éclairant tout le ciel :

 

 

L'homme à qui appartient la vidéo s'appelle François Berthot et habite à la frontière de l'Ille-et-Vilaine et de la Loire-Atlantique, selon le quotidien Ouest-France . Il n'avait rien vu ni entendu. C'est en visionnant la bande de la caméra qu'il a découvert le phénomène. Il a ensuite contacté l'Espace des sciences de Rennes qui a publié les images de la météorite et a commencé à les analyser.

«Elles sont très précieuses car elles permettent d'en savoir plus sur l'heure exacte du phénomène, l'altitude et la trajectoire», explique Priscilla Abraham, la responsable du planétarium de l'Espace des Sciences. Grâce aussi à la multitude de témoignages recueillis en plusieurs points de Bretagne, la carte commence à se préciser. La météorite est entrée dans l'atmosphère mardi vers 5h15, quelque part au-dessus de la Bretagne. Elle a ensuite explosé en l'air. On ignore encore sa taille. L'altitude de son explosion serait comprise entre 10 et 15 km.

Les scientifiques espèrent aussi parvenir à localiser le point d'impact précis, dans l'espoir de trouver des fragments de la météorite avant que des «pilleurs» ne s'en emparent. Cette chute très rare en France mobilise en effet des chasseurs de météorites qui ont commencé à ratisser le terrain. «Cela nous hérisse car leur intérêt n'est en rien scientifique», déplore Priscilla Abraham.

Environ 10.000 météorites tombent chaque jour sur Terre, ce qui représente 40.000 tonnes venues de l'espace. « Mais la grande majorité est de la taille de poussières », explique Priscilla Abraham. Ce grand bolide est donc un phénomène tout à fait exceptionnel, aussi bien pour la science que pour le spectacle des yeux.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site