l'activité frénétique d' usines stellaires

Posté par Adrien le Vendredi 23 Janvier 2009 à 00:00:42
L'activité frénétique d'usines stellaires poussiéreuses

Grâce à l'oeil perçant en proche infrarouge du VLT (Very Large Telescope), des astronomes ont découvert une multitude de nouvelles jeunes et massives pépinières stellaires dans la galaxie voisine NGC 253. Le centre de cette galaxie semble héberger un jumeau du trou noir supermassif de notre Voie lactée.


La galaxie NGC 253 abrite de jeunes et massives pépinières stellaires


Les astronomes de l'Instituto de Astrofísica de Canariass (Espagne) ont utilisé NACO, un instrument d'optique adaptative sur le VLT de l'ESO, pour étudier de fins détails dans NGC 253, une des galaxies en spirale les plus lumineuses et les plus poussiéreuses dans le ciel. Le système d'optique adaptatif (AO) corrige l'effet de flou provoqué par l'atmosphère de la Terre. Cette turbulence fait scintiller les étoiles d'une manière qui enchante les poètes, mais frustre des astronomes, puisqu'elle altère la netteté des images. Avec l'AO en action le télescope peut produire des images qui sont aussi nettes qu'il est possible de voir, presque comme si le télescope était dans l'espace.

NACO a révélé des dispositifs dans la galaxie qui étaient de seulement 11 années-lumière de large. "Nos observations nous fournissent tellement de détails que nous pouvons, pour la première fois, les comparer aux cartes par radio les plus fines pour cette galaxie - des cartes qui existent depuis plus d'une décennie," commente Juan Antonio Fernández-Ontiveros, l'auteur principal du papier rapportant les résultats.

Les astronomes ont identifié 37 régions lumineuses distinctes, augmentant du triple les résultats précédents, nichées dans une zone minuscule au coeur de la galaxie, composant juste un pour cent de sa taille totale. Les astronomes ont combiné leurs images NACO avec les données d'un autre instrument du VLT, VISIR, aussi bien qu'avec des images du télescope spatial Hubble et des observations par radio faits par le VLA (Very Large Array) et le VLBI (Very Large Baseline Interferometer). Combiner ces observations, prises dans différents régimes de longueur d'onde, a fourni un indice sur la nature de ces régions.

"Nous pensons maintenant que ce sont probablement des pépinières très actives qui contiennent beaucoup d'étoiles jaillissant de leurs cocons poussiéreux," commente Jose Antonio Acosta-Pulido, un membre de l'équipe. Chaque région lumineuse peut contenir jusqu'à cent mille jeunes étoiles massives.

Cet ensemble détaillé de données conduit également les astronomes à conclure que le centre de NGC 253 accueille une version à grande échelle de Sagittarius A*, la brillante radiosource qui se trouve au coeur de la Voie lactée et que nous savons abriter un trou noir massif. " Nous avons ainsi découvert ce qui pourrait être un jumeau du centre de notre Galaxie" ajoute le co-auteur Almudena Prieto.

source:htpp://wwww.techno-science.net/?onglet=news&news=6226

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×