Dimanche 12 avril avril 12th, 2009 Posted in Avril 2009 “Des Ovnis ? Des Aliens ? Révélations sur la Zone 51 après des Décennies de Silence… D’anciens officiers de

 

Dimanche 12 avril

avril 12th, 2009 Posted in Avril 2009

Des Ovnis ? Des Aliens ? Révélations sur la Zone 51 après des Décennies de Silence… D’anciens officiers de l’armée évoquent des Programmes Top-Secrets.

Un article de Ki Mae Heussner pour ABC News reprend les points principaux déjà exposés quelques jours plus tôt par le Los Angeles Times.

“La Zone 51, près de l’Autoroute Extraterrestre du Nevada, est au centre de pratiquement toutes les théories contemporaines sur les Ovnis, et le symbôle de tout ce que le gouvernement garde pour lui.

Aujourd’hui, des ingénieurs qui ont travaillé sur la Zone 51, et des officiers, parlent des programmes top-secrets de la base et déboulonnent les mythes concernant ce terrain.

A environ une heure de bus, au nord-ouest de Las Vegas, la Zone 51 est l’une des bases militaires parmi les plus célèbres au monde, en partie parce que, il y a encore six ans, le gouvernement refusait de confirmer son existence.

Groom Lake

A en croire les ufologues, c’est sur la Zone 51, près de la Route Fédérale 375, surnommée “l’Autoroute Extraterrestre”, que le Pentagone, pendant des décennies, a entreposé des extraterrestres congelés et des épaves de vaisseaux. C’est là que, dans le film “Independence Day”, les héros conduisent l’attaque finale contre les envahisseurs aliènes.

Depuis que la CIA a entrepris de déclassifier les programmes top secrets menés sur la Zone 51, d’anciens gradés militaires et des ingénieurs commencent à lever le voile sur cet endroit énigmatique et apportent aux UFOlogues des informations inédites.

Thornton Barnes

Thornton “T.D.” Barnes, âgé de 72 ans, est l’un de ces ingénieurs qui ont travaillé sur des programmes spéciaux. Il remarque : “Personne ne savait que nous existions. Nous quittions la maison le lundi matin, pour revenir le vendredi soir, et même nos épouses ignoraient où nous allions.

Barnes est un expert en technologies radar de pointe et familier du MiG, l’avion de combat russe. Il avait été recruté par la CIA qui souhaitait former un “noyau” de spécialistes capables de contribuer à toutes sortes de projets.

Ingénieur électronicien à la NASA, il avait travaillé sur le X-15 - le premier avion-fusée - la capsule spatiale Apollo, et les modules d’exploration lunaires.

Sur la Zone 51, il a participé au développement du A-12 OXCART, un avion-espion super-secret construit par la compagnie Lockheed Aircraft. L’équipe avait réalisé 2.850 tests en vol de l’A-12.

L’avion volait à 3.600kms/h, à 30.000 mètres d’altitude, et rien n’aurait pu l’approcher. D’après lui, les gens ont aperçu des flashs de lumière, et il pense que c’est le point de départ des rumeurs parlant d’une base qui abriterait des engins extraterrestres.

D’une certaine manière, pour Barnes, les mythes sur les Ovnis avaient pu servir utilement à camoufler les activités réelles de la base : “Pour nous c’était un plus. Il n’en était que plus facile de préserver le secret sur nos activités“. En somme, a-t-il ajouté : “Nous étions les Ovnis“.

En réalité, par comparaison à mes affectations précédentes, où je partais souvent en missions, je me suis beaucoup ennuyé sur la Zone 51. Aucun alien, pas d’engins venus de planètes exotiques, pas de tunnels souterrains“.

Une seule portion souterraine avait été creusée sous le site de tests nucléaires, près de Jackass Flats.

Depuis la déclassification du programme OXCART, Barnes et ses collègues collaborent avec des universités et des agences gouvernementales “pour partager leurs connaissances“.

Il est d’avis que le programme auquel il était affecté était l’un des meilleurs de la CIA. Mais quand l’information a été declassifiée, ils ont constaté que leurs tâches étaient particulièrement ingrates, et combien il serait difficile de partager leur savoir avec des ingénieurs qui poursuivraient aujourd’hui les mêmes recherches. “Ils réalisent les mêmes choses que nous faisions en secret, et ils refont les mêmes erreurs“.

Harry Martin

Harry A. Martin, 77 ans, a été chargé pendant quatre ans de superviser le remplissage des avions-espions. Il pense également que ces années passées sur la Zone 51 ont été l’un des temps forts de sa carrière :

J’étais très fier de ce que nous avions accompli. Je n’avais jamais travaillé avec une équipe de gens aussi brillants.

Pour ce qui est des aliens et des Ovnis : “Les gens ont beaucoup d’imagination. Ca nous amusait.

Cependant plusieurs UFOlogues sérieux pensent que les récits des anciens employés de la Zone 51 n’excluent pas nécessairement la possibilité que l’endroit soit le siège de diverses activités en relation avec les Ovnis.

Pour Stanton T. Friedman, physicien nucléaire, conférencier, et chercheur renommé dans ce domaine : “Ces types qui viennent de se mettre en avant pourraient très bien nous raconter leur part de vérité, mais ignorer tout le reste“.

Friedman ajoute : “Ces recherches hautement classifiées sont aussi très compartimentées. L’absence de preuve, en ce qui les concerne, ne prouve pas que ces recherches n’ont pas eu lieu.

Il estime parfaitement envisageable que des débris d’un éventuel crash d’Ovni survenu à Roswell, N.M., puissent avoir été transférés sur la Zone 51. Il souligne que “bien sûr” les militaires y ont une base souterraine.

Enfin, au-delà de savoir si la Zone 51 est concernées par des activités en rapport avec les Ovnis, Friedman souligne que l’endroit a captivé l’imagination des Américains pour une autre raison importante : c’est devenu le symbôle du secret gouvernemental, et de la masse d’informations trop sensibles auxquelles le public ne peut avoir accès.

Ce scientifique qui a travaillé pour General Electric, Westinghouse, McDonnell Douglas et d’autres companies de premier plan, a déjà collaboré à toutes sortes de programmes classifiés.

Stanton Friedman

Il conclut : “C’est le plus souvent un enjeu de Sécurité Nationale. On ne peut en parler à ses amis sans alerter ses ennemis. Beaucoup d’Américains commencent à réaliser qu’il se passe énormément de choses dont ils ne sont pas informés.” - Source:http://ovnis-usa.com/

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site