Picard et Prisma-FFIORD: étudier le Soleil et le vol en formation de satellites

Posté par Adrien le Lundi 14 Juin 2010 à 00:00:17
Picard et Prisma-FFIORD: étudier le Soleil et le vol en formation de satellites
Les deux missions Picard et Prisma-FFIORD devraient être lancées le 15 juin depuis le cosmodrome Dombarovski près de la petite ville russe de Yasny à la frontière avec le Kazakhstan. Objectifs: mieux comprendre le Soleil pour Picard et préparer les instruments spatiaux de demain pour Prisma-FFIORD.

Le Soleil décortiqué

Le petit satellite du CNES Picard, a été conçu pour mesurer simultanément des paramètres comme la vitesse de rotation du Soleil, sa puissance rayonnée, la présence de taches à sa surface, sa forme et son diamètre pour mieux comprendre le fonctionnement de l'astre du jour. Autre volet de la mission, Picard devrait permettre d'en savoir un peu plus sur les relations qui existent entre l'activité du Soleil et le changement climatique sur Terre.


Le satellite Picard


Le microsatellite devrait fournir des données nécessaires à l’amélioration des modèles utilisés pour prévoir l’évolution de l’activité solaire.

Les instruments spatiaux de demain

Prisma est une mission suédoise qui vise à tester en orbite les manœuvres et techniques liées au vol en formation et au rendez-vous orbital. Deux satellites voleront ensemble sur la même orbite basse terrestre. Mango, le satellite principal sera mobile tandis que Tango, la cible, suivra la trajectoire définie au départ.


Les satellites Mango et Tango


Le vol en formation représente l'avenir des missions d'exploration de l'Univers puisqu'il s'agit de répartir un instrument sur plusieurs satellites. En clair, pour un télescope par exemple, on peut imaginer la lentille sur un satellite et les capteurs sur un autre satellite de façon à obtenir un instrument géant qui permettra d'observer plus loin dans l'Univers.

Maintenir la stabilité d'une telle configuration nécessite l’utilisation de technologies de contrôle et de navigation dans l'espace de haute précision. L'expérience française FFIORD, embarquée sur Prisma, est une des premières étapes pour atteindre cet objectif.
source du site:  Techno-Science.net                                                              Source: CNES - 11/06/2010
Illustrations: CNES/Ill. D. Ducros. & Ill. CNES

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×