LHC: vers des intensités plus élevées

LHC: vers des intensités plus élevées
Au cours des deux dernières semaines, la mise en service du système de protection de la machine a bien avancé, ouvrant la voie à des collisions d’intensité plus élevée à 3,5 TeV. On a ainsi pu passer de deux paquets de 10^10 protons à six paquets de 2.10^10 protons. Au début des remplissages, une luminosité de 6.10^28 /cm²/s a été atteinte, soit 60 fois supérieure à celle obtenue lors des premières collisions, le 30 mars.


L’augmentation récente de la luminosité du LHC telle qu’enregistrée par les expériences.
Crédit: © CERN avec l’autorisation des expériences et M. Ferro-Luzzi.


Afin d’augmenter encore la luminosité, les équipes chargées de la mise en service s’efforcent à présent d’accroître l’intensité de chaque paquet de protons. Des paquets d'intensité nominale contenant 1,1.10^11 protons ont été injectés avec succès et des collisions à 450 GeV ont pu ensuite être produites avec cette intensité. Toutefois, alors que l’on procédait le 15 mai à la première montée à 3,5 TeV de ces paquets d’intensité nominale, on a constaté à mi-chemin une instabilité dans le faisceau, qui a conduit à la perte partielle de ce dernier. Les équipes s’efforcent actuellement de comprendre, maîtriser et corriger cette instabilité en utilisant des paquets plus longs et en activant les aimants de correction spéciaux (octupôles).

On procède maintenant à l’accélération de paquets individuels d’intensité nominale, dont la durée de vie s’avère très satisfaisante. Par ailleurs, on s’attache à améliorer la conception des collimateurs en l’adaptant à des paquets d’intensité plus élevée à 3,5 TeV, en préparation des collisions à plus haute luminosité prévues ces prochaines semaines.
source du site: techno-sciences.net
Source: © CERN
Illustration: Voir la légende

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×