Créer un site internet

L’observatoire solaire Proba-2 a un petit oeil sur la Terre

L’observatoire solaire Proba-2 a un petit oeil sur la Terre
Alors que le petit satellite Proba-2 de l’ESA a ses instruments principaux pointés sur le Soleil, il peut également regarder vers sa planète natale. Cette image grand-angle a été prise par une caméra expérimentale qui est à peine plus grande qu’une tasse à expresso.


L’argentine vue par la caméra X-Cam de Proba-2.
Cliquer sur l’image pour l’agrandir.


L’ "Exploration Camera" ou X-Cam est disposée sur le dessous de Proba-2. C’est l’une des 17 technologies innovantes qui sont testées au moyen du mini-satellite européen. Elle réalise des images monochromes dans le visible et de proche infrarouge, en offrant un champ de vision de 100°.

En fait, elle voit ce qu’un astronaute pourrait observer s’il était dans Proba-2 à 800 km d’altitude. L’image, acquise le 15 janvier, montre l’Argentine avec Buenos Aires (coin supérieur gauche) et le fleuve Rio Negro.

La X-CAM a été conçue par la société suisse Micro-Cameras & Space Exploration. Il s’agit du dernier-cri dans la gamme des caméras miniaturisées que cette firme a réalisées pour de précédentes missions de l’ESA, à savoir Proba-1, SMART-1 et Rosetta.

"Nous avons besoin de tester les multiples composantes de la X-Cam, en même temps que ses possibilités et son intelligence embarquée" explique Stéphane Beauvivre de Micro-Cameras & Space Exploration.


La caméra X-Cam de Proba-2.
Cliquer sur l’image pour l’agrandir.


"Cette caméra est essentiellement destinée à l’exploration. Ce qui signifie que nous devons savoir quelle scène nous observons, à quelle distance elle se trouve et quel temps d’exposition est le mieux adapté. Plutôt que de nous référer à une procédure d’essais et d’erreurs, on veut vérifier que l’intelligence de la caméra réalise de manière automatique des expositions d’une grande complexité, en contrôlant à bord la qualité de la prise de vues afin de fournir les images qui soient les meilleurs possibles. Cette intelligence fait appel à beaucoup de mémoire dont il faut vérifier la fiabilité, une fois qu’elle se trouve exposée longuement à des rayonnements."

"L’occasion qui nous est donnée de voler à bord de Proba-2 est d’un très grand intérêt Pour notre business, les seules démonstrations valables de technologies se font dans l’espace – non sous forme d’hypothèses ni de tests au sol, mais au cours d’un vol spatial réel."

A l’avenir, des imageurs identiques, aussi compacts, pourraient surveiller de visu les surfaces de satellite afin d’observer des dégâts ou d’évaluer les effets de l’environnement spatial. Micro-Cameras & Space Exploration va par ailleurs faire voler des caméras sur les sondes scientifiques ExoMars and BepiColombo de l’ESA.

En 2014, un imageur miniature de Micro-Cameras & Space Exploration qui se trouve sur l’atterrisseur de la sonde Rosetta devrait nous donner des vues en gros plan, encore inédites, de la surface d’une comète.

Source: ESA
Illustrations: ESA/Micro-Cameras & Space Exploration
source du site: techno-science.net

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×