Info/Japon/ESPACE

Espace
Le Japon donne son feu vert à la mission Hayabusa-2

 source:http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65532.htm 

Le gouvernement japonais a décidé d'allouer 3 milliards de yens (environ 28 millions d'euros) au projet Hayabusa-2 pour l'année fiscale 2011, dans le cadre du budget spécial du MEXT (Ministère de l'Education, de la Culture, du Sport, de la Science et de la Technologie). Le gouvernement explique son geste par l'impact très favorable de la mission Hayabusa auprès du public japonais. Plusieurs journaux ont en effet mentionné le retour d'Hayabusa dans le trio de tête des "bonnes nouvelles" concernant le Japon pour l'année 2010, au même titre que l'obtention de deux prix Nobel de Chimie ou l'accession de l'équipe de football aux phases finales de la Coupe du Monde.


La sonde Hayabusa-2 devrait décoller en 2014 à destination de l'astéroïde 1999JU3. Comme Hayabusa-1, elle devrait larguer un mini-rover, réaliser des observations scientifiques à distance, et prélever des échantillons à la surface de l'astéroïde. La différence avec la mission précédente, outre la nature plus primitive de l'astéroïde visé, réside dans le fait que la sonde récupèrera des échantillons situés en profondeur. Il est en effet prévu qu'Hayabusa-2 largue un impacteur qui créera un cratère, mettant ainsi à jour l'intérieur de l'astéroïde. La sonde devrait ensuite revenir sur Terre en 2020.

Cette décision faisait suite à la réunion du Centre Stratégique de Politique Spatiale (SHSP, présidé par le premier Ministre M. Naoto KAN) du 20 décembre 2010, qui marquait la première réunion de ce groupe de très haut niveau depuis la mise en place du gouvernement actuel. Plusieurs journaux japonais ont noté que, contrairement aux promesses électorales qui assuraient la divulgation publique des processus décisionnels du gouvernement, cette réunion avait pour la première fois été organisée à huis clos. Le même jour, le comité d'experts du SHSP (présidé par M. YASUNISHI, ancien président de l'Université Keio) a annoncé qu'il allait fournir cet été une liste classant par ordre de priorité les projets du Japon mentionnés dans son Plan Spatial Fondamental.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site