Mission to Mars

source de l'image: http://news.cnet.com/i/tim/20090410/Mars_500_540x361.jpg

Cap sur MARS:

Le vol lunaire baptisé constellation par le président américain G.W BUSH a été annulé, trop coûteux et retards accumulés , le président B.OBAMA annonçait le 15 avril 2010 au centre de cap canaveral une nouvelle orientation.

Désormais, la N.A.S.A, aura un nouvel objectif. Les efforts seront donc tournés vers une mission proche de Mars.

Pour mener à bien cette exploration, 6 milliards de dollars supplémentaires sur 5 ans aideront à cette tâche.

Ce voyage sera plus long que sur la lune, puisque 2 jours suffisaient.Pour atteindre la "périphérie" de MARS, il faudra compter 259 jours.

Le  type de vaisseau envisagé  pourrait ressembler à l'ISS avec 2 modules d'habitation et 2 capsules pour le retour sur la terre.

L'intérêt d'une telle mission serait pour développer de nouvelles technologies.

En effet il faudra protèger les astronautes des hauts niveaux de radiation, puis l'autonomie devra être au point puisque la laison  avec la terre via le centre de contrôle sera impossible du fait de la distance trop lointaine.

La durée de cette mission devrait durer entre 18 mois et 24 mois.

Aucun ravitaillement sera possible , tant au niveau vitale pour l'équipage en ressources alimentaires ou besoins techniques.

Les astronautes ne se poseraient pas sur la planéte , mais étudieraient ses lunes (PHOBOS & DEMOS).

Un périple de 150 jours seront nécessaires pour étudier le géocroiseur (astéroïde)nomé 1999 A010.

Ceci serait utile pour obtenir des informations technologiques dont la mission martienne aura besoin.

Il va sans dire que la station internationnale (ISS) voit son bail prolongé au delà de 2020, sans doute jusqu'à 2028.

L' Europe pourrait ainsi tirer son épingle du jeu dans cette "aventure"en faisant partie du projet.

Les modules pressurisés et les conditions de vie à bord pour l'équipage grâce notamment au filtrage et recyclage de l'air et de l'eau est un savoir faire  européen indiscutable.

En fait plusieurs nations peuvent apporter leurs savoir faire et ainsi , une coopération internationale garantirait que l'objectif reste maintenu par le congrès américain.

Que se soit la clinique spatiale de Toulouse ou bien le caisson russe de Mars 500 ( accueillant 6 volontaires enfermés.) Sans oublier la station polaire de concordia  participerais au "programme"( est une station de recherche permanente franco-italienne en Antarctique au Dôme C sur le Plateau Antarctique. Avec la base américaine Amundsen-Scott au Pôle Sud et la russe Vostok, Concordia est une des trois stations à l'intérieur du continent Antarctique).

Concordia expérimente la gestion des ressources en eau et nourriture.

Beaucoup d'énergies mobilisées pour ce défi galactique, un grand rendez-vous très attendu , d'autant que les chercheurs américains canadiens et allemands ont trouvé des preuves établissant que la planéte Mars aurait-eue des conditions favorables à la vie.

Une mission utile sur bien des aspects: le devenir de la terre pourrait avoir une destinée proche de celle de Mars et ainsi l'humanité pourrait se préparer dans un lointain futur.

On pourrait découvrir que l'homme aurait "un lien de parenté martien" même si cette hypothèse qui m'est personelle est à l'état actuel des choses de la science fiction.

Et puis tout simplement admettre que la vie n' est pas dédiée à un endroit unique de l'univers réservé  à notre seule planète!

Bonne chance à cette mission, et à celles et ceux qui nous représenterons (l'humanité)la haut au milieu de nulle -part!

Texte édité par: administrateur de ufoetscience, le 16/06/2010, à 19h36.

    Tous droits réservés, copies non autorisées des billets blog "sans la permission "de l'administrateur du site ufoetscience.)

 

Commentaires (6)

1. Era (site web) 20/06/2010

Bonjour Sylvain :)
Intéressant, cependant moi, ce qui me chiffonne ce sont ces sommes considérables mises en jeu pour un tel projet, alors qu'Obama a déclaré abandonner la Lune car trop coûteux...On compte en milliards de dollars alors qu'on n'a soit disant pas assez pour nourrir la population Terrienne. Et même si on apprend que nous sommes d'origine martienne, même si on vérifie que ce qui est arrivé sur Mars guette la Terre (ce dont je suis persuadée cela dit en passant), qu'est ce que cela va changer ? Nous savons pertinemment ce qui ne va pas, nous savons pertinemment ce qu'il faut faire, la vérité elle est ici, c'est ici sur Terre qu'il faut travailler à un monde meilleur, tout le reste n'est que gesticulations inutiles. Alors certes la conquête spatiale ça fait rêver, mais je ne peux m'empêcher de penser à ton billet précédent "sommes nous sûrs d'être clean ?"
Bon dimanche ;)

2. sylv1 20/06/2010

bonjour ,era, ouais c'est pas faux.Mais bon, je pense que ceci prépare les générations futures pour déménager quand dans un avenir très lointain(on ne sera plus de ce monde ni toi et moi et même nos potentiels petits enfants du reste!)il faudra "déménager car la terre sera devenue nocive , inhospitalière!).
Je crois que ce genre de projet est dans cette perspective parmi d'autres certes!

3. Era 21/06/2010

Coucou Sylvain, alors là c'est encore pire, après avoir saccagé la Terre, on ira détruire ailleurs ? De toute façon même si dans un futur lointain la technologie permet ce genre de "déménagement", ça sera certainement réservé à l'élite. Je persiste à penser que c'est ici que tout se passe.

4. SYLV1 adm. 21/06/2010

On dirait que tu es contente
C'est l'idée que je me fais mais bon, peut-être à tord!A moins qu'ils trouvent le moyen de rendre mars vivable artificiellement pour le refaire sur terre quand le moment l'exigera.
De toute façon c'est sûr que nos arrières petits enfants ne seront pas du voyage si "cette délocalisation" devait avoir lieue un jour ma pauvre era,on le sait bien.

5. Era 21/06/2010

Moi ? Je suis toujours contente lol
Où je veux en venir, c'est que je ne suis pas persuadée que la Terre sera détruite entièrement. Nous avons encore les moyens d'empêcher cela, c'est ici que ça se passe. Et quand bien même nous devions disparaître, la mort n'est pas la fin, nous ne faisons que quitter notre "véhicule". Comme on le dit en chimie " rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme".
Désolée si je m'éloigne du sujet initial

6. sylv1 adm. 21/06/2010

Pas de soucis pour une fois que tu t'exprimes ici, je le fais assez "chez toi":
Pour ma part je ne suis pas certain d'être disons....recyclable à l'échelle universelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site