LA LUNE ET LES FAITS INSOLITES DE LA CONQUÊTE SPATIALE(2)

(partie 2 ,)la lune et missions Apollo:

Difficile de vérifier les dires des amateurs radio,qui d'après eux:

Armstrong et Aldrin auraient été surveillés pendant toute la durée de leur séjour sur la lune.

Pourquoi la NASA n'avait aucune raison de nous cacher ce qui se passait sur la lune ,alors que le monde entier était à l'écoute.De toute manière,il semble possible de dire que toutes les missions Apollo ont aperçus des O.V.N.I. de près ou de loin,sur la terre ou sur la lune ,ou même les deux.

400Kilos de cailloux rapportés de la LUNE par les astronautes Américains:

La première surprise a été de découvrir que la LUNE est très riche en TITANIUM,métal relativement rare sur TERRE ,où les minerais les plus riches en contiennent dix fois moins que ceux de la LUNE.

Les roches lunaires contiennent ègalement un pourcentage important de BERYLLIUM et de ZICONIUM,qui sont assez rares sur TERRE.

Tous ces éléments ont une température de fusion très élevée qui suggère une origine volcanique.Le TITANIUM en particulier est un métal idéal pour les avions supersoniques et les capsules spatiales de retour dans l'atmosphère.

Une autre dècouverte incroyable est le fait que dans les échantillons rapportés par Apollo 11,le sable est d' un millard d'années plus âgé que les roches qui ont été trouvées à côté ,ce qui semble indiquer  que la LUNE a toujours été bombardée par des météores venus du fond de l'espace.

D' autre part,on a toujours pensé que la LUNE n'avait pas de champ magnétique propre ,d'abord parce que ,sa densité était beaucoup plus faible que celle de la TERRE ,elle ne pouvait avoir de noyau de fer  et de nickel comme celle-ci  et ensuite parce que les astronautes en orbite autour de la LUNE n'avaient jamais détecté un champ magnètique quelconque  avec leurs instruments pourtant très sensible.

Or tous les échantillons rapportés sur de la LUNE possèdent un champ magnétique fossile rémanent ,ce qui indique que si la LUNE n' a pas de champ magnétique propre,elle a dû passer dans l'espace avant d'arriver autour de la TERRE ,à travers un champ magnétique très puissant  qui aurait laissé son empreinte dans les roches de la surface lunaire.(certains pensent que la LUNE serait un astre artificiel creux.)Celà détruit la théorie d'une origine solaire ou terrestre de la LUNE et renforce au contraire la théorie  de son origine cosmique et de sa capture éventuelle par la TERRE,qui nous est racontée par de nombreuses lègendes très anciennes et suggèrée par le calendrier hiéroglyphique de TIAHUANACO.

Mais la découverte la plus fantastique faite par Apollo est le fait qu'il y a de l'eau sur la LUNE,contrairement à ce que l'on avait toujours  pensé jusqu'ici.

Les 3 premières missions débarqué sur la LUNE n'y avaient trouvè aucune trace d'eau ni même d'oxydes  prouvant qu'il y en avait eu auparavant .La NASA avait donc déclaré qu'il n'y avait pas d'eau sur la LUNE.

Cependant les missions Apollo 12 et 14 avaient laissé sur  la LUNE 2 instruments SIDE(SUPERTHERMAL  ION  DEYECTORS)qui étaient chargés d'analyser l'atmosphère lunaire ,si faible soit-elle et d'en transmettre la composition à la TERRE par radio.Et un beau jour,ces 2 instruments qui étaient à 200Kms l' un de l'autre indiquèrent en même temps et pendant 14 heures de suite ,la présence de vapeur d'eau dans l'atmosphère lunaire,sans doute en provenance de l'intérieur ,soit à travers une fissure causée par un tremblement de LUNE ,soit à la suite d'une éruption volcanique.

Il est facile d'imaginer la sensation provoquée dans les milieux scientifiques par l'annonce d'une telle découverte ,ou la tête des pontifs de la NASAqui firent tout ce qu'ils purent pour étouffer l'affaire.

Et ceci d'autant plus que la mission Apollo 15 n'avait pas réussi non plus à trouver des traces d'eau ou même d'oxygène et d'hydrogène sur la LUNE.

En analysant les cailloux rapportés par Apollo 16 on s'aperçut qu'ils contenaient de l'oxyde de fer,or pour oxyder du fer,il faut de l'eau ou tout au moins de l'oxygène et de l'hydrogène avec lequel on peut en faire.

Les roches furent analysées dans les laboratoires de plusieurs universités célèbres,dont celles de YALE et de CAMBRIDGE,et les résultats furent nets et définitifs,il y avait de la rouille  sur la lune et il devait y avoir par conséquent du fer et de l'eau.

Mais cette eau doit se trouver à l'intérieur de la LUNE où il ne sera  sans doute pas facile d'aller la chercher.

prochainement,peut être demain, le 3éme volet  de cet "exposé"

Texte  (par documentation)ayant servie de support .

LE:VENDREDI 10AVRIL2009 à 17h50.

Tous droits réservés, copies non autorisées des billets blog "sans la permission "de l'administrateur du site ufoetscience.) 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×