"cahier astronomie de ufoetscience"

 

                                                                 source image/ufoetscience:

Observation: campagne proche de la ville du CREUSOT  le:19 juillet 2010 à (20h15 "TU" jusqu'à:21h45 "TU")

 Météo: ciel dégagé T° estivale de saison, vent léger.

Matériel utilisé: télescope de type skywatcher(T20,MAKSUTOV&CASSEGRAIN, (90X1250.)Oculaire sélectionné pour la nuit, (grossissement x25  et filtre lunaire) + jumelles 10x50.

Au télescope:  Vénus qui se couche à l'horizon ,  se présente  en quartier un peu comme la lune,ce qui est cocasse, car on croirait la lune en miniature en exagérant un peu.

Mars apparaît comme une" balle orangée" dans la voûte céleste.

Saturne (ma planète fétiche) , on ne voit pas l'un de ses  satellites TITAN qui ,devrait être apparent .

Notre astre la lune: en partie nous pensons apercevoir le mur droit. Les "mers "se voient très bien, et le terminateur nous offre pas mal de détails: cratères, montagnes et "dunes" lunaires".La clarté quasi éblouissante est atténuée par le filtre lunaire et permet une observation optimale.

Ciel profond: étoiles doubles epsilon 1 et epsilon 2 cette paire nous offre "leur double" pour ainsi dire, le pouvoir de séparation du T20 est parfait!

Amas globulaire M13  assez floue faut l'admettre dans la constellation d'hercule.

Entre les constellations de la balance et du scorpion, une autre étoile double

Aux jumelles: la voie lactée au zénith se dévoile et oui nous entrons au coeur de la nuit petit à petit!

 

A l'oeil nu révision du ciel: constellations du sagittaire, scorpion (avec l'étoile rouge Antarés),

L’étoile la plus brillante de la constellation est Antarès (α Scorpii), ainsi nommée (« opposé à Arès ou Mars ») parce que sa couleur rouge brillant ainsi que sa proximité de l’écliptique en fait une rivale de la planète Mars.

Antarès est une supergéante rouge de magnitude apparente 1,06 (ce qui en fait la 15e étoile du ciel en termes de brillance) distante de 500 années-lumière, large de 4 ua (elle est plus grande que l’orbite de Mars). À cause de sa taille, elle subit une perte de masse plus ou moins constante et est entourée d’une nébuleuse, IC 4666. Elle est également légèrement variable.

le dragon, hercule , le triangle de l'été avec véga de la lyre, deneb du cygne" c'est la dix-neuvième étoile la plus brillante (magnitude apparente 1,25) et altair de l'aigle, la couronne boréale, la flèche, le dauphin, la grande ourse, le bouvier et son étoile arcturus (Arcturus est la quatrième étoile du ciel après Sirius, Canopus et Alpha du Centaure.), cassiopée etc....

Texte édité  ,  et image,   par administrateur de ufoetscience (droits réservés), le: 20/07/2010 à : 21h50.

   Tous droits réservés, copies non autorisées des billets blog "sans la permission "de l'administrateur du site ufoetscience.)

 

 

 

    

 

Commentaires (2)

1. era (site web) 21/07/2010

Bonjour Sylvain,
Ça fait rêver toutes ces planètes, étoiles et constellations. C'est un chouette hobby l'astronomie. Merci de partager tes observations pour les incultes comme moi dans ce domaine.

2. sylv1 adm. 22/07/2010

Tu devrais essayer l'astronomie Era , il y a bien 1 club une association dans ton chnord hein?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site